Ajouter un site – Installation personnalisée

Avant de pouvoir lancer des expériences sur votre site, l’installation du script Kameleoon sur vos pages web est requise. Ce script doit être ajouté au niveau du tag <head> du code source de votre site. Il contient votre site code unique. Pas d’inquiétude : nous allons vous guider pas à pas ; et notre solution va prendre en compte toutes les particularités de votre site pour s’y adapter de manière optimale.

Si votre forfait vous le permet , vous pouvez configurer plusieurs sites avec votre compte Kameleoon. Cela peut s’avérer particulièrement utile pour effectuer vos tests sur votre site web et sa version mobile ou si vous souhaitez d’abord tester Kameleoon sur votre site en pré-production.

Lors de l’installation de Kameleoon sur votre site, vous avez le choix entre trois types d’installation :

Nous allons voir dans cet article comment procéder à l’installation personnalisée de Kameleoon, qui contrairement aux deux autres permet de faire le choix de différentes options d’installation.

Note : Vous ne savez pas comment installer le script sur vos pages ? À tout moment, vous pouvez décider de laisser votre développeur se charger de l’installation en cliquant sur « Transférer à mon développeur ». Vous n’aurez alors qu’à rentrer ses coordonnées dans la pop-in qui s’ouvrira et Kameleoon s’occupera de lui transmettre toutes les informations nécessaires.

 

Où configurer l’installation de votre site ?

Dans votre espace personnel, rendez-vous sur la page « Mes sites » de l’onglet « Configuration » dans le menu latéral de gauche.

Sur cette page, vous trouverez la liste des sites web ajoutés sur votre compte Kameleoon.

Par défaut, la carte d’un site s’y trouve déjà : c’est le site web que vous avez renseigné lors de votre inscription.

Installation via la carte de votre site

Sur la carte dévolue au site dont vous avez renseigné l’adresse lors de votre inscription, cliquez sur « Installation ». Une page s’ouvre, vous permettant de configurer votre installation.

Installation à l’ajout d’un nouveau site

Pour en ajouter un nouveau, cliquez sur « Ajouter un site » (si votre forfait vous le permet).

Dans la pop-in qui s’ouvre, renseignez l’URL du site que vous voulez ajouter et, si vous le souhaitez, un descriptif. Cliquez ensuite sur « Ajouter ».

Une nouvelle page s’ouvre et vous guide dans l’installation de Kameleoon au travers de 4 étapes.

 

Modification de l’installation d’un site déjà installé

Pour modifier l’installation d’un site déjà ajouté et installé, cliquez sur « Installation » sur la carte correspondant au site.

Sur la page qui vient de s’ouvrir, cliquez sur « Modifier l’installation ».

Une pop-in d’alerte s’ouvre alors.

Confirmez votre choix pour accéder à l’interface d’installation du script Kameleoon.

 

Choisir votre type d’installation

Dans le menu déroulant, choisissez l’installation personnalisée.

Par défaut, l’installation sélectionnée dans le menu déroulant est l’installation basique. Si vous souhaitez connaître les détails d’une installation basique, consultez l’article dédié à l’installation basique de Kameleoon. [Lien]

En choisissant l’installation personnalisée, plusieurs options d’installation sont disponibles. Leur enchaînement suit ce schéma :

 

Choisir votre méthode d’installation

Lors d’une installation personnalisée, vous avez le choix entre deux méthodes d’installation. Vous pouvez soit ajouter directement le script dans le code html de vos pages (méthode recommandée), soit utiliser un gestionnaire de tags.

Ajouter directement le script dans le code html de vos pages

Cette méthode d’installation est celle que nous recommandons chez Kameleoon. Elle permet d’éviter les éventuels soucis de performance qui peuvent être liés à l’utilisation d’un gestionnaire de tags. Avec cette méthode, vous placez vous-même le script Kameleoon à l’endroit adapté au sein des pages de votre site.

Cette option d’installation vous donne le choix entre trois types de scripts : asynchrone avec anti-flicker, asynchrone ou synchrone. Nous traiterons ce sujet un peu plus loin pour vous aider à faire le bon choix !

Utiliser un gestionnaire de tags

S’il est possible d'installer Kameleoon via un gestionnaire de tags (Google Tag Manager, Tag Commander, Eulerian Tag Master), cette démarche est déconseillée pour des raisons de performance. En effet, les gestionnaires de tags sont en général chargés très bas dans la page, ce qui implique que Kameleoon sera chargé lui aussi très tard, ce qui peut provoquer un effet flicker très visible en fonction du test et perturber les performances du test A/B. Par ailleurs, le gestionnaire de tags doit d'abord être chargé avant de pouvoir charger le tag Kameleoon, ce qui peut induire un temps de latence supplémentaire.

 

Activer le tracking cross domain

Si votre forfait l'inclut, vous pouvez activer le tracking cross domain en sélectionnant « Oui » dans le menu déroulant « Activer le tracking cross domain ». Cette option permet de tracker les visiteurs sur différents domaines (exemple.fr et exemple.org), sous-domaines (exemple.fr et paiement.exemple.org), ou encore sur différents protocoles http et https. 

S'ils ne l'activent pas, nous ne serons pas capable de suivre les visiteurs d'un domaine à l'autre : ils seront donc considérés comme des nouveaux visiteurs en arrivant sur un autre domaine et seront à nouveau exposés à la personnalisation ou à une autre variante d'un test A/B.

Si vous activez le tracking cross domain lors de l’installation de votre site, vous retrouverez ensuite dans les configurations générales de votre site une option vous permettant de spécifier les domaines autorisés dans le tracking cross domain.

Par défaut, tous les domaines peuvent charger votre script Kameleoon et accéder aux données associées à vos utilisateurs (comme les données personnalisées), ce qui peut engendrer un risque. Si vous souhaitez autoriser l’accès à Kameleoon uniquement sur une liste spécifique de domaines, indiquez-les ici. Pour chaque domaine ajouté, tous les sous-domaines seront automatiquement compris.

 

Choisir un type de script

Si vous avez activé le tracking cross domain, le type de script ne peut être que « asynchrone avec anti-flicker ».

Si vous n’avez pas activé le tracking cross domain, vous avez le choix entre 3 possibilités.

Les avantages et les inconvénients de chaque type de script sont résumés dans le tableau ci-dessous :

  Chargement synchrone Chargement asynchrone Chargement asynchrone avec anti-flicker

Rapidité

Oui Oui Oui
Sensibilité en cas d'incidents Forte Faible Faible
Absence de flicker Oui Non Oui
 
 

Chargement synchrone

Les scripts de la page sont chargés les uns à la suite des autres suivant leur ordre dans le code. La page ne s'affiche qu'une fois chaque script chargé. Ainsi, si l’un des scripts bloque, la page reste blanche..

 Chargement asynchrone

Pour un site web chargeant un nombre important de fichiers JavaScript, les scripts sont généralement chargés de manière asynchrone, c’est-à-dire en parallèle. La page est ainsi affichée avant même que tous les scripts ne soient chargés.

Cela peut engendrer un effet-flicker : l’utilisateur peut voir pendant quelques secondes la page originale avant que celle-ci ne soit remplacée par la variante (dans le cas d’un test A/B) ou la page personnalisée (dans le cas d’une personnalisation) , le temps que le script Kameleoon soit complètement chargé.

Effet_Flicker-boucle.gif 

Chargement asynchrone avec anti-flicker

Cette intégration simule un effet bloquant en cachant l'affichage de la page jusqu'à l'arrivée du script Kameleoon. Cela va permettre de réduire l'effet de flicker, tout en garantissant qu'en cas de réception trop longue, la page sera malgré tout affichée.

 

Le délai à partir duquel la page est affichée même si Kameleoon n'a pas fini le chargement est contrôlé par la variable kameleoonLoadingTimeout dans le script fourni à l’étape 2 de l’installation. Sa valeur par défaut est de 1000ms.

Si ce délai est atteint, la page originale, non modifiée, est instantanément affichée et Kameleoon continue de se charger en tâche de fond. Vous pouvez choisir ce qui se passe une fois que Kameleoon termine de se charger en vous rendant sur la page de configuration d’un site web installé.

Vous pouvez héberger le script sur le CDN Kameleoon ou sur votre propre CDN. Sachez que Kameleoon propose automatiquement un CDN en fonction de votre forfait : un CDN basique (static.kameleoon.com) et un CDN haute performance (static-bp.kameleoon.com) qui charge plus rapidement le script sur vos pages (recommandé pour les sites à fort trafic). Si vous avez changé de forfait entre temps, pensez à modifier votre installation pour accéder au CDN haute performance (le modifier dans le code source ne suffit pas).

 

« Copier le code suivant »

Le script Kameleoon spécifique à votre site internet apparaît. Copiez-le et collez-le juste après la balise <head> des pages de votre site.

Il est très important que ce script soit copié avant tout autre tag, pour charger le plus tôt possible votre variante et ainsi éviter l’effet-flicker.

Si vous souhaitez avoir plus de détails concernant le placement du script dans vos pages, consultez notre article traitant de l’emplacement optimal du script. [lien]

Une fois que le script Kameleoon est copié sur vos pages web, enregistrez-les et transférez-les vers votre serveur. Vous pouvez ensuite cliquer sur « Continuer ».

Note : Si vous ne savez pas comment intégrer ce script, laissez votre développeur s’en charger en cliquant sur « Transférer à mon développeur ».

Kameleoon s’assure ensuite que le script soit bien présent et que tout soit en ordre. Le processus de vérification prend quelques secondes.

Si Kameleoon vous prévient qu’il n’a pas pu détecter le script, assurez-vous que celui-ci soit bien présent sur votre site, sinon les expériences créées sur Kameleoon ne pourront pas être lancées sur votre site. Si le script est présent et correctement intégré, vous pouvez ignorer l'étape de vérification pour valider l'installation.

 

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande
Réalisé par Zendesk